Rénovation énergétique solutions efficaces de chauffage et climatisation

Les pompes à chaleur

L'air, l'eau et la terre sont sources d'énergie renouvelables. La PAC prélève les calories dans l'environnement choisi (l'air, l'eau ou la terre pour la restituer par des émetteurs (plancher chauffant, radiateur) pour chauffer l'hiver et rafraichir l'été.

Types de pompes à chaleur

• Les Systèmes "air / air" : une unité extérieure capte les calories dans l’air extérieur, l’air réchauffé ( ou refroidi) est distribué dans les différentes pièces par un réseau qui débouchent en plafond sur des diffuseurs.

• Les systèmes "sol / eau" ou "air/eau" ou "eau/eau" : les calories sont puisées soit dans le sol extérieur (forages verticaux ou nappes horizontales) soit sur l’air extérieur soit sur un nappe phréatique et restituées dans le circuit d’un plancher chauffant rafraîchissant à circulation d’eau.

Choix d'une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur air/eau conviennent aux exigences techniques de la rénovation : maintien de puissances de +7° à – 15°,  fonctionnement  jusqu’à  - 25 ° ; et pour d’autres, possibilité d’atteindre 80° ce qui autorise le remplacement  des anciennes chaudières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonctionnement d'une pompe à chaleur

La chaleur est absorbée au milieu extérieur par l'évaporateur dans lequel un fluide frigorigene se vaporise à basse température. Les vapeurs produites sont aspirées et comprimées par un compresseur entrainé par un moteur électrique qui se refoulent ensuite, à haute pression, vers le condensateur. Les vapeurs de ce dernier, en cédant leur chaleur au milieu extérieur repassent à l'etat liquide.

La liaison entre la partie "haute pression" (HP) de la machine et la partie "basse pression" (BP) est assurée par un détendeur qui a pour role d'abaisser la pression du liquide venant du compresseur et de régler son debit.

L'effet utile produit par une pompe à chaleur est la chaleur evacuée au codensateur. Dans une machine frigorifique l'effet utile est la chaleur absorbéà l'évaporateur. La chaleur évacuée au codensateur est égaleà la chaleur absorbéà l'évaporateur augmentée de l'équivalent thermique du travail de compression (W). Le travail de compression qui est "ce que l'on paie" est en ordre de grandeur trois a quatre fois inférieur à la chaleur évacuée au codensateur.

On caractérise la performance énergetique de la pompe a chaleur en mode chaud par le rapport: effet utile/ energie fournie. Ce coefficient est appelé coefficient de performance (COP).

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : Renovation energetique.com - Cas pratique